Actualité

Comment faire une thérapie de couple

La thérapie de couple est souvent une étape que nous franchissons lorsque notre couple est en danger. Infidélité, difficultés de communication, manque de confiance… avec l’aide d’un thérapeute, le but est de réengager la conversation et d’écouter davantage l’autre. Vous hésitez encore à prendre des risques ? Pourquoi faire une thérapie de couple ?

Objectifs de la thérapie de couple

La thérapie de couple ne sert pas seulement à éviter la séparation, car parfois cette option reste la seule issue possible. Cependant, en aidant les deux parties à ressentir moins de ressentiment ou de ressentiment, cela peut aider à traverser la rupture plus sereinement.

On commence une thérapie de couple lorsque le manque de communication entre les couples ne nous empêche plus de se comprendre et de se développer ensemble. L’intervention d’un tiers est donc nécessaire. C’est le rôle du thérapeute, aussi appelé médiateur, qui aidera chacun à exprimer ses sentiments avec calme et respect.

Quand commencer une thérapie de couple ?

Comme c’est le cas pour la thérapie individuelle, la thérapie de couple peut être envisagée lorsque les deux, un ou les deux partenaires souffrent.

Les incompréhensions répétées, les pleurs ou le silence favorisent une atmosphère préjudiciable au bien-être de chacun. N’attendez pas pour commencer une thérapie de couple qu’après avoir consulté un psychiatre ou un psychiatre, de peur d’atteindre un point de non-retour.

On peut aussi être amené à entamer une thérapie de couple pour pouvoir parler ensemble d’événements traumatisants ou tabous qu’on ne peut pas partager en couple, comme l’infidélité, mais aussi la maladie, la fausse couche, le décès d’un enfant. ..

Discutez de votre relation avec un vidéothérapeute

Prenez rendez-vous dès aujourd’hui pour une consultation vidéo avec un psychiatre ou un psychologue 7j/7 de 6h à 1h du matin.

Comment fonctionne la thérapie de couple ?

Lors d’une thérapie de couple, un psychiatre ou un psychologue propose différents exercices, comme des jeux de rôle, ou demande à chacun de donner sa propre définition du couple. Cela permet également au couple de faire quelque chose dans leur vie quotidienne en dehors des réunions.

L’objectif est qu’à travers divers processus, les partenaires puissent se revoir et réapprendre à se parler.

Chacun doit avoir le temps de parler et d’être entendu. Il est impératif qu’aucun d’entre eux ne quitte la séance en se sentant lésé ou frustré, ou ne risque de développer de la méfiance ou une sorte de rejet pour la suite du traitement.

Pour vous faire prendre du recul dans votre attitude et votre comportement, certains thérapeutes choisissent de photographier le couple et de leur montrer les images à la fin de la thérapie ou après.

Comment choisir le bon thérapeute ?

Tout d’abord, vous devez faire la différence entre un conseiller conjugal et un thérapeute de couple. Le premier s’apparentera davantage à un coach de vie et vous donnera les outils au quotidien pour améliorer votre relation. Contrairement à lui, le thérapeute se concentrera davantage sur le problème plus profond, la source de la tension.

Ce dernier peut être psychiatre ou psychologue, mais doit être formé à la thérapie de couple, qui est un domaine très spécifique. Vous pouvez choisir un professionnel qui possède également un diplôme de sexologue, car le sujet est presque systématiquement abordé dans le cours.

Afin de faire le meilleur choix pour vous deux, renseignez-vous également sur son expertise et si elle repose sur :

Une approche systémique (mettre les couples dans un système familial);

Approche comportementale (elle étudie le fonctionnement des couples dans la vie de tous les jours) ;

Une méthode d’analyse (elle analyse le comportement passé).

Enfin, comme des recommandations de vraies personnes, de préférence issues de votre réseau, plutôt que des listes impersonnelles trouvées sur internet.

Comment le faire fonctionner ?

Même si cela se termine par une séparation, il est essentiel que les deux parties jouent le jeu, et pour cela, nous respectons le processus d’« expression » et d’« écoute ».

En comprenant cette problématique, vous vous rendrez vite compte que le succès de la thérapie de couple réside dans sa préparation et l’investissement total qu’elle procure (de nombreux points de vue le confirment). Aussi, admettez que vous étiez impliqué dans vos problèmes relationnels et laissez-vous remettre en question. Si vous avez été complètement fermé à la discussion depuis la première rencontre, autant faire demi-tour !

Il est également conseillé de ne pas mentir au psychiatre ou au psychologue qui vous accompagne lorsque vous êtes en thérapie de couple. Cela déforme le résultat potentiellement positif du processus et ne vous permet pas de continuer.

Nous contacter

Abonnez-vous dès maintenant

Ne manquez pas nos actualités ! Abonnez-vous aujourd'hui

©2022. MIND FACTORY OF SWEDEN